25.03.2021

7e révision de l'AI: la Coraasp interroge l'adéquation de certaines dispositions finales

La réinsertion professionnelle des personnes au bénéfice d’une rente de l’assurance invalidité en raison d’un handicap psychique est un défi en soit, et celui-ci se trouve renforcé par la crise que nous vivons. Le contexte actuel a des conséquences sur le marché de l’emploi et celles-ci s’annoncent durables. Dès lors, la Coraasp doute que la mise en oeuvre des mesures prévues dans le cadre du développement continu de l’AI et destinées spécifiquement aux personnes qui aujourd’hui sont bénéficiaires d’une rente AI soit réaliste.

Dans une réponse à la consultation fédérale sur les modifications d’ordonnance RAI dans le cadre du développement continu de l’AI, la Coraasp salue l’esprit qui prévaut à la mise en oeuvre du développement continu de l’AI tout en questionnant certains points précis de ses dispositions finales, en particulier le seuil de 55 ans pour la garantie des droits acquis pour l’introduction du nouveau système de rentes linéaires. Un seuil à 50 ans ne serait-il pas plus raisonnable? 

Pour lire l’entier de la réponse de la Coraasp à la consultation, c’est ici.