20.10.2021

Vaud : les droits politiques des personnes présentant un trouble psychique ou une déficience intellectuelle seront réévalués

Le Grand Conseil vaudois a approuvé le 5 octobre une motion visant à rétablir le droit de vote pour les présentant un trouble psychique ou une déficience intellectuelle. 

Actuellement, de nombreuses personnes présentant un trouble psychique ou une déficience intellectuelle sont privées de leurs droits politiques. Comme à Genève, le Parlement vaudois souhaite faire disparaître cette discrimination.

Les 28 associations membres de INSIEME Vaud ainsi que de Forum Handicap Vaud – dont la Coraasp – saluent ce vote positif. Elles encouragent le Conseil d’État à présenter rapidement une proposition de modification de la Constitution permettant à la population vaudoise de se prononcer. Elles invitent en outre la population à soutenir cette modification constitutionnelle, car « Reconnaître le droit de vote de ces personnes, c’est reconnaître que leurs difficultés ne les empêchent pas de participer pleinement à la société et d’être des citoyennes et des citoyens à part entière. C’est un pas essentiel à l’inclusion des personnes en situation de handicap ».

Plus informations et contacts :